Septembre apiculture, essaims, la colonie et les traitements Varroa


Apres un mois d’aout intense avec les récoltes des hausses et transhumance, vient le mois de septembre plus calme mais tout aussi important pour les abeilles.

C’est à partir de maintenant que les abeilles vont commencer la rentré de provisions hivernales Les premières visite d’automne vont s’effectuer avec quelques floraisons qui se font assez rare a cette époque de l’année.

Les travaux aux ruches :

essain

1) Essaims :

En septembre c’est encore le temps pour la création d’essaims. A cette période les colonies accepteront plus facilement l’introduction de cellules royales.

Vous pouvez créer ce dernier en ruchette en le composant de deux cadres de  couvains (1 fermé et 1 ouvert) et d’au moins un cadre de provision (miel/pollen).

Laissé l’essaim orphelin pendant 48 heures avant introduction.

2) La colonie:

Ce mois-ci il va falloir commencer à vérifier les provisions de miel et de pollen des colonies.  Les provisions doivent peu à peu s’accumuler jusqu’à atteindre au moins 4 cadres.

Il faudra également vérifier la quantité de couvain au sein de la ruche. En effet c’est à cette période que la colonie relance la ponte pour préparer les abeilles d’hivers.

3) Traitements Varroa

Traitements Varroa
Le traitement varroa doit se faire de façon rigoureuse,
pour cela différents moyen sont possible :

 

  • la lutte matérielle (fond antivarroa, destruction du couvain de male)
  • la lutte chimique (Apivar, Apistan)
  • la lutte biologique (Apilife ,thymol, formique et oxalique)

attentionAttention la lutte contre le varroa ne ce fait pas au juger de l’œil, en effet il est souvent présent sans qu’il soit visible à l’œil nu. Très souvent après la miellée de lavande l’infestation est importante.

En cas de doute ou de précision sur la durée ou méthode d’application contactez le GDSA de votre département.

 

La floraison du mois :

Le lierre1) Le lierre

Lelierre (Hedera helix) est une espèce de plantes grimpante à feuilles persistantes de la famille des araliacées.

C’est une plante assez commune pour la région et se trouve généralement dans les milieux proches des rivières accroché aux arbres.

 

 

2) Son intérêt pour les abeilles :

C’est une plante particulièrement intéressante pour nos abeilles en cette fin d’été. En effet à cette période les fleurs sont absentes pour la plupart ou desséchées.

nectarLe lierre apporte un apport de nectar et de pollen important à cette période.

Sa fleur jaune verdâtre est composée de cinq pétales. Le miel de lierre a une couleur ambré et devient brun lors de la cristallisation.

Il est peu parfumé et légèrement amer. Sa cristallisation est très rapide y compris dans les cadres.

Il est conseillé de le récolté rapidement pour faciliter son extraction.  Il est rarement récolté à cause de ces dernières précisions et assure principalement les réserves pour la colonie.

 

3) Son rôle écologique :

Le lierre dans un arbre est grand refuge et lieu d’habitation pour une large faune. Il accueille papillons, fourmis…etc.

Son fruit est aussi très attirant pour les oiseaux en période hivernale.

 

Avis