Varroa easy check, un nouvel outil pratique et efficace

19.90€ TTC

Varroa easy check permettra le contrôle de votre pression varroa dans vos ruches.

Voir la documentation
PDF varroa aeasy check

En stock


Mesurer l’infestation Varroa

> Le suivi d’infestation Varroa

Suivi d’infestation Varroa

Pourquoi mesurer le niveau d’infestation ? Quand dépister et pourquoi Méthodes de dépistage
En fin de saison, un nombre parfois très important de ruches ont un niveau d’infestation élevé qui diminue leur productivité et met en danger leur survie hivernale.

Selon le seuil de dommage économique Delaplane :

3200 à 4200 varroas par ruche
DELAPLANE, K S; HOOD, W M (1999) Economic threshold for Varroa jacobsoni Oud. in the south-eastern USA. Apidologie 30: 383-395. Source : BALLIS A. (2015) Infestation Varroa en Alsace, Intervention à l’AG d’ADA Franche Comté. Chambre d’Agriculture Régionale d’Alsace

Suivi d’infestation Varroa

Pourquoi mesurer le niveau d’infestation ? Quand dépister et pourquoi Méthodes de dépistage
3% Moins 5 kg

En France, une étude de l’INRA 2009-2012 (552 ruches) indique qu’une infestation
de 3 % de Varroas phorétiques implique une perte de production de miel
de 5 kg en moyenne par ruche (1 à 13 kg / an) lors d’une miellée de lavande (été). (Maisonnasse et al, 2014)

Suivi d’infestation Varroa

Pourquoi mesurer le niveau d’infestation ?

Quand dépister et pourquoi Méthodes de dépistage
Objectif principal :
Eviter un niveau critique d’infestation
Optimiser la période et la stratégie de traitement

  • Meilleure prise en charge
  •  Limitation des dommages causés par Varroa
  • Limiter au maximum les pertes hivernales liées à Varroa
  • Permettre de meilleures productions (miel, essaims…)

S’assurer de la bonne efficacité des traitements effectués

1 colonie sauvée = 120 € économisés
10 colonies sauvées = 1200 € économisés

Suivi d’infestation Varroa
Pourquoi mesurer le niveau d’infestation ? Quand dépister et pourquoi Méthodes de dépistage
MODÉLISATION – POPULATION VARROA
Dans une colonie sans traitement ni blocage de ponte en saison, mais avec arrêt prolongé de ponte l’hiver
Suivi d’infestation Varroa

Suivi d’infestation Varroa
Pourquoi mesurer le niveau d’infestation ? Quand dépister et pourquoi Méthodes de dépistage

► PRINTEMPS

  • Estimer et planifier le besoin
  • d’une lutte alternative ou
  • d’un traitement de printemps.
  • Valider l’efficacité du traitement de printemps.

► DE RETOUR D’UNE MIELLÉE

Détecter une infestation anormalement élevée (réinfestation massive…) et envisager un éventuel traitement ponctuel entre 2 miellées.

► FIN D’ÉTÉ (si miellée tardive) Définir une stratégie de prise en charge :

– Miellée d’automne
– Ou traitement d’urgence en fonction du niveau d’infestation.

► AUTOMNE / DÉBUT HIVER
S’assurer de l’efficacité du traitement d’automne et estimer le besoin d’un traitement complémentaire hors couvain ou au début du printemps suivant.

Suivi d’infestation Varroa

Pourquoi mesurer le niveau d’infestation ? Quand dépister et pourquoi Méthodes de dépistage
Suivi de la mortalité naturelle Désoperculation du couvain Lavage d’abeilles des Varroas
Nombre moyen de chutes naturelles Dépistage, voire dénombrement % d’infestation phorétique de varroas par jour % d’infestation du couvain (# varroas / 100 abeilles)

  • Temps requis
  • Sensibilité et fiabilité de la méthode
  • Coût par ruche

Nécessite plusieurs visites au rucher

  • Suivi sur 6-14 jours pour être précis
  • Temps long pour compter
  • Délai avant résultat

Fastidieux et destructeur

Ouverture d’un grand nombre de cellules par ruche :

200 nymphes nécessaires (Branco et al. 2006)
Lecture instantanée du résultat
Les résultats peuvent varier selon la taille et la dynamique de population de la colonie et le comportement des abeilles (nettoyage et hygiène)

  • Très forte variabilité d’infestation
  • Plus une approche qu’une réelle estimation
  • Ne détecte pas les faibles infestations
  • Echantillons de 300 abeilles recommandés (faible nombre par rapport à la taille de la colonie)
  • Idéal pour faire des comparaisons entre les colonies
  • Bon compromis temps / précision
  • Référence en Amérique du Nord (très utilisé dans l’IPM)

Plusieurs déplacements nécessaires

  • Une seule visite
  • Une seule visite,

Economique : Rapide et réutilisation du liquide possible

Suivi d’infestation Varroa

Pourquoi mesurer le niveau d’infestation ?

Quand dépister et pourquoi
Méthode préférée : lavage d’abeilles

  • „ Simple
  • Rapide
  • Efficace
  • Fiable
  • Economique
  • Faible impact sur les colonies

Méthodes de dépistage

„ MEILLEUR RAPPORT TEMPS/FIABILITE
„ MÉTHODE TRÈS ÉCONOMIQUE

Un travail intensif avec l’aide d’experts américains nous a permis de développer un outil simple et fiable.

Mesurer l’infestation Varroa

Un nouvel outil essentiel pour votre rucher

> Un nouvel outil essentiel pour votre rucher

„ Méthode de dépistage par lavage d’abeilles

„ Design « shaker » optimisé pour une meilleure efficacité.
„ Utilisation rapide & fiable„ Outil léger et solide, parfaitement adapté aux pratiques terrain
„ Prix abordable : environ 20 €
Un outil essentiel pour votre rucher

Design Utilisation Efficacité

Matières solides pour un produit durable et réutilisable à un prix abordable : environ 20 €
Couvercle étanche, pour une utilisation pratique et confortable pour l’utilisateur

Un dispositif conçu pour optimiser la chute des Varroas : des trous sur la base et sur les côtés
Un design conçu pour optimiser l’efficacité et pour une utilisation pratique
Deux marquages pour un suivi sur 200 ou 300 abeilles

Lecture rapide du nombre de Varroas directement à travers le bol transparent

Design Utilisation Efficacité 60 s

„ Prélèvement

de 300 abeilles
recommandé
„ Liquide lave-glace hiver

„ Secouer calmement de haut en bas recommandé pendant 60 secondes.

Design Utilisation Efficacité

Voir documentation PDF

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis “Varroa easy check, un nouvel outil pratique et efficace”

La cire