Récolte et extraction du miel


Mise en place du chasse abeille :

La mise en place du chasse abeille sur les ruches. Ceci ne prend pas beaucoup de temps la récolte est facilité et les abeilles ne sont pas stressé.

https://www.apisudest.fr/produit/chasse-abeilles-8-sorties/

Récupération des hausses :

La récupération des hausses après la pose du chasse abeille est assez facile et rapide.

Une fois l’attente de 24h les abeilles sont descendu dans le corps de ruche, on peut alors enlever les hausses et les isolées du pillage.

https://www.apisudest.fr/produit/hausse-nicoplast-9-cadres-baticadre-x9/$

Préparation du matériel de la miellerie

Avant de commencer votre extraction, assurer vous d’avoir tout le matériel nécessaire et accessoires. Nettoyer bien chaque élément car nous travaillons avec un produit alimentaire.

https://www.apisudest.fr/la-miellerie/couteaux-herses/

https://www.apisudest.fr/la-miellerie/bac-a-desoperculer/

https://www.apisudest.fr/la-miellerie/extracteurs/

https://www.apisudest.fr/produit/support-pour-seau/

https://www.apisudest.fr/la-miellerie/maturateurs-et-tamis/

Explication du matériel :

Chaque outil va avoir son utilité dans cette manipulation.

Le couteau tout d’abord vous servira à enlever l’opercule de cire qui recouvre les alvéoles pleines de miel. Sans cette désoperculation le miel ne s’évacuera pas.

Pour fignoler cette désoperculation vous pouvez utiliser la herse. Elle vous servira également si le cadre n’est pas bien operculé.

Le bac à désoperculer lui vous servira de support pour la désopercualtion, le stockage des cadres désoperculer en attente d’être mis en place dans l’extracteur et l’accueil de la cire d’opercule pour le séchage de celle-ci.

L’extracteur, permet d’évacuer le miel des cadres par force centrifuge. Il sera nécessaire de le faire tourner plus ou moins longtemps en fonction de la viscosité de votre miel.

Observer sur les parois de l’extracteur pendant qu’il tourne pour déterminer le temps nécessaire. (~= 10mn)

Organiser de façon pratique le matériel en fonction de votre place et de vos facilités. Penser à la récupération du miel et le placement des maturateurs.

Adapter le matériel en fonction du nombre de ruche que vous possédez, de la place dont vous disposez et de l’ambition d’une future augmentation du cheptel.

Désoperculation des cadres

  • Positionner le cadre de manière la plus adéquate pour soi (droitier/gaucher). Pour cela il suffit d’enlever la fine couche de cire situé sur la surface des alvéoles. Les opercules tombent alors dans le bac à désoperculer et s’égouttent du miel restant.
  • Les opercules !? qu’en faire ? (Cire gaufrée, bougie, gaufrage à façon)

La cire d’opercule une fois sèche doit être récupérée et fondue.

Pour cela il existe du matériel qui sert à fondre cette cire facilement.

Pour commencer un cérificateur solaire vous permettra de fondre la cire à l’énergie solaire très facilement et sans risque (cire inflammable)

Pour une plus grande capacité la chaudière et un outil pratique ou l’on peut y fondre plus de cire à la fois.

https://www.apisudest.fr/la-cire/cerificateurs-chaudieres-a-cire/

Une fois la cire fondue, vous avez plusieurs possibilités d’utilisation, soit le gaufrage à façon, rapportez un kg de cire et repartez avec un kg en payant la façon. Chaque kg est important car c’est ce qu’il y a de plus onéreux en apiculture.

Ou vous pouvez aussi réaliser vos bougies faites maison.

Extraction

  • Une fois la désoperculation faite il va falloir placer les cadres dans votre extracteur. Petit conseil placer les cadres de la manière à ce que le poids soit répartit entre les différentes cages. Surtout dans le cas où il y a des cadres avec d’importante différence de poids.
  • Le miel coule alors de l’extracteur, on y place alors un seau verseur qui nous permettra facilement de le vider dans le maturateur. Sur celui-ci il est nécessaire de placer un tamis qui récupéra les fines particules de cire présente à la sortie de l’extracteur.

La décantation

  • Une fois dans le maturateur, il jouera alors le rôle de décanteur car même filtre il existe de très fines particules dans le miel. Une dizaine de jours suffiront à les faire remonter à la surface on appelle cela « écume ».

La mise en pot

Avis