Apprendre l’apiculture en ligne avec Cyril Thys


Avoir des abeilles est un acte militant pour le maintien d’une agriculture durable la diversité des paysages et des écosystèmes, les abeilles sont fragilisées (maladies, produits phytos).

C’est même écologique, car en surcroît je peux utiliser certains produits de la ruche (la cire, la propolis…) ce qui m’évite de les acheter.

Au rucher - Apprendre l'apiculture en ligneEn revanche, jamais je ne consomme de miel liquide provenant de la CEE ou des Etats-Unis. L’apiculture est une profession qui se bat en ce moment même pour que les pouvoirs en place sauvent les abeilles qui sont en net déclin.

À ce jour, 3 projets de mes ont vu le jour et fonctionnent. L’association « Au rucher » s’engage sur le suivi des colonies et, sur l’organisation d’animations à destination des scolaires ou du grand public, récolte, extraction, ouvertures des ruches, etc.).

Nous avons effectué les premières récoltes de miel de ces ruchers dès l’été 2010.

Les élèves peuvent suivre les différents « rôles » tenus par les abeilles dans la ruche, de même que les différentes étapes de la fabrication du miel, et apprennent à reconnaître les abeilles qui vivent autour d’eux et, apprendre les conditions favorables à leur développement.

J’ai ainsi posé quelques ruches judicieusement implanté dans le département de l’Essonne sur des communes ou la pollinisation a été largement affaiblie du fait:

  • De l’utilisation de pesticide, herbicide.
  • L’arrêt des apiculteurs suite à la retraite qui n’ont pas été remplacé.
  • De l’apparition du varroa en France en 1982 et surtout des traitements chimiques contre ce dernier. Maintenant « le Frelon asiatique » et bien évidemment, les OGM.

Amoureux de la planète, et de sa diversité, j’ai, dès les années 90 chercher un moyen de faire rentrer la nature dans mon habitat.

Ainsi, dans le respect de l’équilibre naturel de chacun, j’ai réunis à l’intérieur de chacune de mes sculptures-laboratoires, la faune et la flore telle que l’on peut les découvrir dans la nature.

Au bout de plusieurs années de recherches et d’améliorations et, en orientant mon activité vers le secteur de l’entomologie. Je suis présent dès 1998 sur le salon « Animal expo ».

En 1999 au parc floral de Vincennes, en Printemps 2000 à l’Expositions Régionales consacrées à la vivariophilie et à l’entomologie à Ozoir la ferrière, à Juvisy sur Orges ainsi qu’à La Baujoire à Nantes. En 2000 lors de la Foire de Paris.

terrariumEn alliant nature et habitat aux besoins vitaux des animaux et des plantes j’ai ainsi recréé des espaces naturel végétalisé.

En 2002 Création du site « docteur hydro.com »

Création de murs végétaux autonome

 

En 2004 mon intérêt pour la vie des insectes et leurs manières de se défendre contre les traitements fulgurant m’a lancé dans l’aventure Apicole.

Création de l’association, Au rucher.

Convention signé avec la ville de Rungis en échange d’une partie de la production, pour permettre notamment chez les enfants de favoriser leurs connaissances de l’abeille.

Convention signée avec l’ONF et attribution de plusieurs parcelles dans la forêt domaniale de Sénart.

Cyril Thys

2015

Avis